<--! google analytics -->
+33 498 045 493

LE FUNBOARD

Le Funboard chez Spinout.

Connaissez-vous le Funboard ? Son nom vient de l’anglais qui veut dire littéralement « planche d’amusement ». C’est une déclinaison de la planche à voile dont le matériel est conçu pour naviguer avec un vent bien fort. La vitesse et la vivacité du matériel utilisé procurent de belles sensations. La vitesse de glisse peut même atteindre les 60 km/h. Vous pourrez effectuer des manœuvres acrobatiques, affronter de grosses vagues et des vents très forts.

01

Quelques spécificités

Cela est possible grâce à plusieurs spécificités. On remarque une absence de dérive centrale sur la planche : un petit aileron à l’extrême arrière compose le flotteur avec un ancrage extrêmement solide. Vous remarquerez que la taille du funboard est plus petite qu’une planche classique : 3m de longueur contre 3,3 à 3,80m. Le volume diffère également, affichant 150 litres voir même 80 litres au lieu des 200 litres habituels. Vous apprécierez la légèreté des flotteurs qui facilite tant la vitesse, que le saut ou les manœuvres. C’est compliqué de faire certaines manœuvres quand votre planche pèse environ vingt kilos. Alors que là, le funboard pèse tout au plus 7 kilos en fonction des planches.

02

Le matériel

Le funboard est un dérivé de la planche à voile classique. Son matériel est composé d’une voile lattée tendu le long d’un mât appelé « gréement », qui est rattaché quant à lui au flotteur par un diabolo articulé dans toutes les directions. Quand vous le pratiquez lors de forts vents, il est primordial de vous équiper de moyens d’accroches très robustes, tels que des sangles pour vous maintenir les pieds sur le flotteur et un harnais. Différents types de harnais existent : le harnais culotte, qui a une accroche basse, le harnais ceinture, qui a une accroche moyenne ; et pour finir le harnais thoracique à bretelles, qui a une accroche haute. Le harnais culotte est plutôt recommandé quand on fait du slalom pour être plus performant. Les harnais ceinture et thoracique sont plus adaptés quand il y a beaucoup de vagues afin de se décrocher plus facilement.

03

Les manoeuvres

Si vous aimez planer, les planches de funboard sont faites pour vous. Le changement d’armure se fait en passant par vent arrière car c’est beaucoup plus difficile en passant par vent debout à cause du manque de place devant le mat et du peu de flottabilité des planches. À cause de ce dernier détail, il est difficile de tenir sur un funboard à l’arrêt. Pour pouvoir partir, le véliplanchiste doit extraire la voile de l’eau en nageant, puis s’aider de la poussée vélique afin de monter sur le flotteur pendant que celui-ci commence à prendre de la vitesse.

.

DÉCOUVREZ AUSSI :

WINDSURF